SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife

La ménopause et ses symptômes

La ménopause et ses symptômes
  • Publié le 18/12/2017
  • Catégorie :
  • Tags :

Le cycle de vie chez l’Homme passe par des moments de changements dictés par la nature. Ces changements obéissent pour la plupart à une logique implacable. Dans le cas de la femme, cela peut être la ménopause qui se définit comme un arrêt de production des ovaires. Elle ne commence pas à un âge précis, mais couvre une certaine tranche d’âge, entre 40 et 55 ans. La ménopause peut aussi commencer de manière précoce avant l’âge de 40 ans. Pour savoir comment reconnaître les symptômes de la ménopause, voici quelques informations utiles sur les signes annonciateurs.

Les facteurs génétiques et environnementaux

Il existe des facteurs qui peuvent influencer l’apparition des symptômes de la ménopause. Des études ont ainsi prouvé que les liens entre la venue de la ménopause chez la mère et la fille peuvent être les mêmes. Ainsi, une fille a de fortes chances d’atteindre la ménopause au même âge que sa mère.
Celles qui fument de manière constante courent aussi le risque de voir la ménopause survenir plus précocement. Les recherches ont aussi prouvé que la prise de la pilule n’influence en rien la date d’apparition de la ménopause. Si l’âge de la puberté a évolué avec le temps, celui de la ménopause est resté stable.

La périménopause

Les débuts de la ménopause peuvent parfois remonter à 3 ou 4 ans avant l’installation de la ménopause. Durant cette phase appelée périménopause qui survient vers 47 ans en moyenne, les ovaires cessent lentement de fonctionner.
Les ovulations et les règles diminuent. La sécrétion de progestérone décroît pendant que la production d’œstrogène reste stable. Ce déséquilibre produit un gonflement des seins et de l’abdomen ou une prise de poids. Plus tard, la baisse de production d’œstrogène cause la sécheresse vaginale et des bouffées de chaleur.

Les symptômes annonciateurs de la ménopause

Les bouffées de chaleur sont l’un des premiers signes annonciateurs de la ménopause. Son apparition chez la plupart des femmes montre que l’hypothalamus est trop stimulé pour combler la diminution d’oestrogènes normalement produite par les glandes ovariennes. Une augmentation du taux de FSH provenant de l’hypothalamus démontre donc l’arrivée imminente de la ménopause.
Ces bouffées de chaleur peuvent néanmoins s’étendre sur 5 à 10 ans chez certaines femmes. Elles peuvent apparaître de jour comme de nuit et gagner en intensité avant de diminuer avec le temps. Elles sont accompagnées d’autres symptômes physiques comme les maux de tête, la fatigue, les douleurs articulaires et les sueurs nocturnes. Ces symptômes sont aussi représentés par des troubles psychologiques comme l’anxiété, les insomnies, la fatigue et l’irritabilité.
Le lien entre la ménopause et ses symptômes comme la prise de poids sont avérés. La chute d’œstrogène produit de fait un ralentissement du métabolisme et une accumulation des graisses. Certaines femmes peuvent prendre 4 à 5 kg durant cette période.
Cependant, contrairement aux idées reçues, les vertiges ne sont pas considérés comme un symptôme de la ménopause. Ces derniers peuvent être des vertiges passagers. Par contre, leur répétition ou leur intensification doit automatiquement faire l’objet d’une visite chez le médecin. Ce dernier pourra identifier les causes de votre malaise et y apporter un traitement.