SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

L'andropause : Explication et symptômes

L'andropause : Explication et symptômes
  • Publié le : 25-09-19
  • Catégorie :

L’andropause et la ménopause sont bien souvent comparées. Pourtant, ces deux phénomènes biologiques comportent de nombreuses différences. Découvrez comment la baisse de testostérone affecte réellement votre corps et ce qui peut être fait pour lutter contre ces symptômes.

L’andropause : c’est quoi ?

L’andropause est un phénomène biologique caractérisé par une baisse de testostérone chez l’homme. Survenant en moyenne chez des individus âgés d’une soixantaine d’année, cette diminution des hormones sexuelles n’est pas une fatalité comme la ménopause chez les femmes. Il s’agit ici d’une baisse progressive de la production d’hormones et non d’un arrêt complet et irréversible de la fonction reproductrice.

Le nombre exact d’hommes concernés reste hypothétique, mais on estimerait à environ 20% le nombre d’individus masculins de plus de 60 ans ayant un taux de testostérone anormalement bas. La majorité de la population mâle ne subirait donc pas d’andropause.

Pour rappel, la testostérone est l’hormone sexuelle masculine prépondérante et joue un rôle important dans le maintien de la fermeté musculaire et la régulation des graisses corporelles.

Les symptômes

Les symptômes de l’andropause sont peu caractéristiques, ce qui rend le diagnostic relativement difficile à poser. Pour confirmer le phénomène, un bilan hormonal sera, en effet, nécessaire. Cependant quelques signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous inciter à consulter un spécialiste :

  • Des troubles sexuels et de l’activité sexuelle tels qu’une baisse de  libido, des dysfonctionnements érectiles (impuissance…)
  • Une diminution de la masse musculaire et une augmentation de la graisse viscérale
  • Des sautes d’humeur, de l’irritabilité ou épisodes dépressifs
  • Des troubles du sommeil (insomnies, fatigue accrue)
  • Des bouffées de chaleur
  • Un développement d’ostéoporose

Sachez toutefois qu’il est peu fréquent que tous ces symptômes se manifestent simultanément et qu’ils ne sont en rien caractéristiques de l’andropause. 

Les facteurs de risque

Il est encore difficile à l’heure actuelle de déceler précisément les causes de l’andropause. Mais il a néanmoins été démontré que certains facteurs étaient associés à une diminution du taux de testostérone, tels que :

  • La consommation excessive d’alcool
  • Le diabète
  • Le stress chronique
  • L’obésité et le surpoids abdominal
  • Un taux de cholestérol trop élevé

Quels sont les traitements ?

Certains symptômes ressentis peuvent parfois s’expliquer par le mauvais mode de vie du patient. Ainsi, le premier réflexe du médecin sera généralement de procéder à un bilan de santé global. Si le besoin s’en fait sentir, une meilleure alimentation ainsi qu’une augmentation de l’activité sportive seront prescrites.

Si ce mode de vie sain n’engendre aucune amélioration, un traitement court à la testostérone pourra être envisagé afin d’augmenter la libido et palier la diminution des hormones. Le traitement pourra ensuite être administré par gel transdermique, par injection intramusculaire ou encore par comprimés.

Mais attention ! A long terme, l’hormonothérapie pourrait comporter des risques et favoriser le développement des cancers du sein et de la prostate ainsi qu’accroitre le risque d’AVC. D’autres effets secondaires comme l’hypertrophie de la prostate ou les apnées du sommeil pourront également se développer. 

Tags :