SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

Des pièges sur le net, les arnaqueurs en piste, attention à vous !

Des pièges sur le net, les arnaqueurs en piste, attention à vous !
  • Publié le : 12-12-21
  • Catégorie :

Vous connaissez certainement une victime d’arnaque, peut-être même, l’avez-vous été ? Je ne sais pas vous, mais moi, depuis quelques semaines, je suis entourées de témoignages de piratage. Cela se nomme le « fishing » : comme un partie de pêche, vous êtes attrapés par un hameçon et ensuite, vous êtes piégés.

Des personnes malveillantes continuent de créer de plus en plus de sénarios dans le but de vous prendre de l’argent. Les publics les plus fragiles, sont les adolescents et bien entendu, les personnes âgées.

Selon les chercheurs, les séniors sont 34 % plus susceptibles d’être approchés par des cyber-arnaqueurs par rapport aux personnes plus jeunes.

Le stress engendré par ces approches frauduleuses affecte non seulement les personnes âgées mais aussi leurs familles.

De quoi, de qui, devriez-vous vous méfier ?

Un homme de loi (avocat, policier, …) vous envoie un mail menaçant dans lequel il y a un fichier ZIP. Vous l’ouvrez, car vous sentez que c’est important. Et là, c’est l’acceptation du malware : logiciel malveillant qui peut venir espionner vos fichiers personnels jusqu’à votre compte bancaire en ligne.

Une fausse invitation à des obsèques vous est envoyée avec un fichier Zip. Vous l’ouvrez, car vous voulez connaitre l’information concernant la personne décédée. Et à nouveau, vos informations privées sont obtenues. Parfois même, elles sont revendues à des tiers pour vous dérober de l’argent, c’est ce qu’on appelle la cybercriminalité.

Une proposition d’achat en ligne, avec un paiement qui tourne mal ou votre meilleur ami vous demande de regarder un lien vidéo pour vous faire rire sur Messenger… il y a de quoi être pris …

Il se pourrait que vous cherchiez une occupation bénévole. Là aussi, vous répondez à une annonce qui pourrait être une arnaque. Le contenu de l’annonce est souvent déguisée et merveilleusement opportune. Mais attention, il se peut qu’il y ait une manipulation vers votre compte en banque.

Parmi les dangers, méfiez-vous aussi des pharmacies en ligne, qui, certaines établies à l’étranger, n’hésitent pas à vous prendre beaucoup d’argent pour vous envoyer des médicaments qui ne sont peut-être même pas autorisés. De même que les concours et loterie en ligne.

Nombre infinis de possibilités s’offrent à ces personnes peu scrupuleuses et créatives. Perdre son argent peut être dramatique, mais il y a aussi le danger d’y perdre son cœur. Les brouteurs, brouteuses, ou faux amoureux font rage !

Un monsieur, la soixantaine, se trouve en lien avec une jeune et belle femme. Celle-ci lui fait croire en l’amour et après quelques semaines, lui demande de l’argent, en invoquant des problèmes familiaux. Le cœur étant pris, ce monsieur fait tout pour sa belle, et s’est retrouvé un peu moins riche et surtout plus malheureux. Cela est plus fréquent que nous le pensons!

Comment vous protéger ?

Tout d’abord, les enfants et petits-enfants sont souvent des « professionnels du net », n’hésitez pas à faire appel à leurs conseils et connaissances, et faites-vous aider pour cela !

  • • Les opérations bancaires en ligne devraient être réalisées avec une personne de votre famille et-ou de confiance. Des applications très sécurisées existent. Et votre banque peut certainement vous aider à les installer et les comprendre. Vérifiez toujours l’origine de la banque proposée, les mails frauduleux sont souvent avec des chiffres et des pays différents.
  • • N’oubliez pas de créer des mots de passe complexes. Et éventuellement les confier à une personne de confiance. Surtout ne pas les laisser écrits sur votre ordinateur ou téléphone.
  • • Renseignez-vous pour installer un programme anti-malware sur votre ordinateur. Ces programmes traquent les arnaques et les empêchent d’arriver à vous.
  • • Si un proche vous envoie un message bizarre, ou effrayant, surtout, contactez-le directement, et ne répondez jamais via mail ou via un lien qu’il vous proposerait par écrit.
  • • N’ouvrez aucune pièce jointe sans être certain de son origine. Ne croyez pas les liens, même venant de votre banque ou d’une autorité. Vérifiez tout, éventuellement par téléphone, avant d’ouvrir.
  • • Méfiez-vous de toutes personnes qui vous proposent des services avec des paiements et échanges d’argent, préférez toujours le paiement en direct, ou virement.
  • • Renseignez-vous sur les rencontres en ligne : les arnaqueurs ont souvent les mêmes modus operandi ! Apprenez à les bloquer sans même leur répondre. N’entrez pas dans leur jeu de séduction !

Si, malgré tout cela, vous vous rendez compte que vous avez été victime, ou si, vous avez envie de vous protéger anticipativement, que pouvez-vous faire ?

Des sites peuvent vous aider. En voici un : https://www.signal-arnaques.com

Ils vous permettent de regarder si l’arnaque est référencée et même de déposer l’information sur celle que vous découvrez.

La police fédérale a un service en ligne pour déclarer les sinistres du net :

https://www.police.be/5998/fr/questions/prevention/point-de-contact-pour-fraudes-tromperies-arnaques-et-escroqueries

si vous voulez en savoir plus : voici une série de vidéos d’un infiltré dans le monde des arnaqueurs : https://www.youtube.com/watch?v=gbYdQOde6EU

Mais attention, il n’y a pas que sur le net, pour votre protection. Il y a aussi ce genre de personnes qui viennent à votre porte ou qui vous téléphonent. S’il ne faut pas tomber pour autant dans la paranoïa, restons prudents et entourons-nous de bons conseils.

S’informer et se protéger resteront les meilleures façons d’anticiper ces malheurs.

Si vous avez été victime d’une arnaque ou compris avant cela le piège, n’hésitez pas à commenter pour informer notre public de votre expérience, merci !

 

Sophie Mercier

Tags : arnaques