SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

La naissance d'une grand mère épisode 4

La naissance d'une grand mère épisode 4
  • Publié le : 23-05-22
  • Catégorie :

La naissance d’une grand-mère, épisode 4

 

Ce matin, je suis au téléphone avec ma fille. Mon enfant me semble si adulte aujourd’hui. Cela ne me semble pas me définir vieille mais plus complice, plus partenaire que dans une relation d’autorité.

J’écoute ses craintes, ses interrogations concernant l’accueil du bébé. Je ne la juge ni ne la conseille pas. Je ne peux que soutenir et lui rappeler que c’est elle et son compagnon qui gardent la mise sur leur enfant. Qu’elle a le droit de décider à présent, et que personne ne peut lui ordonner de faire quelque chose qu’elle ne veut pas pour lui.

Elle va changer de place dans le monde, en accueillant un enfant. C’est elle qui porte désormais les responsabilités. Et je lui rappelais que j’étais moi en train de les quitter, ces responsabilités et sacrifices, pour me retrouver avec moi. Chacun son tour me dit-elle. Et oui, la naissance de mon petit amour à venir, va me redéfinir aussi, dans plus de liberté.

Ma fille prendra ses décisions seule désormais et quoi qu’elle décide, ce sera la bonne décision pour elle et son enfant.

Dans ces réflexions que nous menons toutes les deux, elle a accepté de répondre à mes questions, que je vous livre ici.

« Ma chérie, tu es en train de découvrir des choses importantes, notamment le fait de prendre des décisions  pour lui et pour vous, ses parents. Comment le vis-tu ? Quel a été ce parcours depuis le début de ta grossesse ?

Depuis le début de la grossesse, j’ai été confrontée à plusieurs situations où j’ai du m’affirmer et prendre des décisions pour mon bien être, celui de notre enfant, en accord avec les valeurs que nous partageons avec mon partenaire. Ce n’était pas facile et j’ai eu très peur de décevoir au début. J’ai toujours eu peur de m’affirmer, de décevoir, de ne plus être aimée si ce que je pense, dis ou fais ne convient pas à la/ aux personne.s face à moi. Mais quand je suis devenue maman (parce que j’ai vraiment senti que je suis devenue maman au moment où j’ai appris ma grossesse), je pense que c’est la chose qui m’a semblé  être la plus importante : m’affirmer, en tant qu’adulte, maman, personne à part entière, faire respecter nos décisions, nos valeurs, même si cela ne plait pas. A présent, j’arrive plus facilement à dire ce que je veux, à ne plus remettre en question ce que nous voulons pour notre enfant ou notre vie à deux (à trois), même si les premières fois m’ont causé beaucoup de chagrin. J’ai aussi la chance d’avoir des personnes autour de moi qui m’écoutent, me comprennent et me soutiennent, me conseillent (mon compagnon, ma maman, ma belle maman, mes belles sœurs, mon papa…) et cela m’a beaucoup aidée à me sentir légitime et m’autoriser à affirmer mes positions. 

Au début, j’ai eu également beaucoup de mal à digérer, recevoir le flot d’émotions, d’impatience suivant l’annonce de ma grossesse. Entre mes émotions à moi que j’ai encore parfois du mal à gérer, ma fatigue, l’angoisse de l’inconnu et les bouleversements hormonaux auxquels j’ai dû faire face, j’ai aussi dû accueillir des émotions aussi positives qu’intenses, venant des autres. Passé le stress des premiers mois, de l’annonce à la famille et aux amis, j’ai vécu de plus en plus sereinement ma grossesse. De nature très angoissée, je me trouve même plus sereine et confiante depuis. J’ai de plus en plus confiance en moi, en nous, pour endosser le rôle le plus important de notre vie. 

Comment tu vois le rôle de grand parent ? Quelles sont tes attentes ?

Je n’ai pas vraiment d’attentes par rapport au rôle de grands parents, et il en est de même pour les autres « rôles » dans la famille, car je pense que chacun peut investir ce rôle comme il le sent. Le plus important pour moi est que les valeurs qui nous sont chères et l’éducation que nous voulons donner à notre enfant soient respectées dans cette relation et qu’il se sente en sécurité (et nous aussi) avec chacun d’entre eux. «  

Ce sont ces certainement ces dialogues qui construisent nos nouvelles relations. L’écoute active, celle qui ne juge ou ne conseille pas. L’inconditionnel soutien, et amour.

 

Tags : senior