SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

Senior life sur BelRTL pour parler des dangers du net

Senior life sur BelRTL pour parler des dangers du net
  • Publié le : 23-10-22
  • Catégorie :

Mardi 18 octobre sur Bel RTL, SeniorLife était présent à l’émission de Thomas de Bergeyck dans le cadre de la semaine numérique pour parler de l’utilisation du net par les seniors.

Pour cela, Claude était entouré de Paul de Theux (Média Animation) et Olivier Bogaert, le commissaire de la Computer Crime Unit, l’occasion pour ces trois intervenants de parler des dangers du net pour les jeunes et pour les seniors.

Pour les seniors, nous relevons 8 types d’arnaques les plus fréquentes :

·      La fausse mise en demeure : un courriel qui semble officiel (un notaire, la banque, un avocat qui vous demande d’ouvrir un lien parce que vous avez commis une faute, un délit ou un oubli)

·      L’arnaque au concours : par exemple, vous avez gagné des millions, mais pour les avoir, il faut payer la commission.

·      L’invitation à un enterrement : à nouveau un lien à ouvrir pour avoir les détails de la disparition de la personne qui vous est proche.

·      Les faux investissements 

·      L’escroquerie aux sentiments : la personne vous drague pendant des semaines et à un moment, elle vous demande de l’argent, d’abord des petites sommes. Ou alors, elle vous demande de faire une action sexy à la caméra, pour vous menacer plus tard de montrer votre photo ou vidéo au public si vous ne la payez pas.

·      Le faux email d’un membre de la famille ou d’amis : vous ouvrez le lien, ou vous communiquer par mail et la personne collecte vos données personnelles.

·      Le fishing ou hameçonnage : message ressemblant à un vrai organisme, vous demandant des données personnelles.

·      Les fausses associations (parfois déguisées dans des propositions de bénévolat)

Ces techniques visent toutes à soit vous soutirer de l’argent soit collecter vos données personnelles pour les revendre à un tiers.

Comment s’en protéger ?

Il faut toujours faire preuve de bon sens rappellent Claude et Olivier. Une offre alléchante ou une personne trop séduisante doit vous alerter.

Pensez à vérifier les commentaires sur les sites de ventes, ceux des vendeurs mais aussi des acheteurs… Et faites des échanges le plus souvent possible en direct, de la main à la main…

Il ne faut jamais quitter le réseau sur lequel vous vous trouvez. Les criminels essaient toujours de vous isoler en vous invitant à communiquer sur un autre média (mail, téléphone). De cette façon, vous n’êtes plus surveillés. Sur notre réseau social, notre algorithme est capable de repérer les faux profils et pourrait les effacer pour vous protéger.

S’il s’agit d’un organisme reconnu, le mail que l’on vous propose n’est pas une adresse de Gmail ou de Hotmail (par exemple), mais toujours de l’organisme. Préférez téléphoner à l’organisme en question pour vérifier l’information reçue avant de faire des opérations avec votre carte ou vos données personnelles. Privilégiez les organismes connus.

N’acceptez jamais une prise en main de votre ordinateur à distance. Demandez de l’aide à un informaticien en direct si vous avez des problèmes techniques.

Consultez le plus souvent possible les site de répression des fraudes comme par exemple www.belgium.be pour la criminalité informatique, www.Safeonweb, Ou www.police.be

 

Et si vous êtes victime, déposez plainte. Même si cela est difficile de s’être fait « avoir », vous êtes une victime de manipulation et absolument pas coupable de quoi que ce soit.

Les arnaques sont nombreuses et variées, il faut rester vigilant car cela évolue vite et les « ciber » criminels sont inventifs. Sur notre réseau social, nous observons une grande bienveillance : lorsqu’il y a un doute sur une personne, ou sur une annonce, les inscrits se mobilisent et en parlent via leurs publications. Cela est associé à notre système d’alarme et de surveillance.

Bon surf en toute sécurité !

 

 

 

 

Tags : arnaques