SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

Sexualité : limite d’âge ??? Que nenni !

Sexualité : limite d’âge ??? Que nenni !
  • Publié le : 18-06-16
  • Catégorie :

Dans bien des esprits, la sexualité est encore souvent associée à la jeunesse. Alors que parmi les seniors en couple de plus de 50 ans, ils sont 90% à déclarer avoir eu des relations sexuelles au cours des 12 derniers mois. On constate ici qu’ils n’étaient que de 79% il y a vingt ans.

Il est vrai que les progrès scientifiques, une vie active couplée à une alimentation plus saine donnent aux seniors une qualité de vie qui leur permettent de continuer à avoir une sexualité durable qui les épanouissent pleinement.

D’autre part certains vous diront qu’avec l’âge, certains tabous tombent. Ils le font et ils le disent. Les seniors ont en moyenne de 5 à 8 rapports sexuels par mois (en couple de plus de 50 ans). Une vie parfois plus dynamique dans l’intimité mais aussi dans leurs loisirs.

Pourquoi s’en priver ?

Des scientifiques se sont penchés sur la question. Ils ont montré les effets positifs de la sexualité sur l’allongement de la durée de vie mais aussi sur la qualité de vie. Saviez-vous que l’espérance de vie des plus de 60 ans augmenterait de moitié en cas de relations sexuelles régulières. On a également constaté que les pratiquants sexuels réguliers étaient plus attentifs à développer une écoute du corps de l’autre et de perdurer le désir dans le couple.

 La psychologue Marie de Hennezel fait référence à la « sexualité spirituelle ». L’érotisme et la communion des corps est faite de la connivence et d’une complicité commune.  Elle prône de se centrer sur des sensations de touché de peau, de la tendresse d’un câlin, du plaisir d’être ensemble dans la recherche de plénitude commune. ( Sex & Sixty" - Laffont, 2015)

 Il faut une fois pour toutes refuser de croire que galipette n’est qu’à jeunesse. Il est vrai que pour cette jeune tranche d’âge,  la séduction et la performance seront souvent des finalités dans leur sexualité. Les seniors ont aussi des attentes de plaisir. Avec les années, elles s’articuleront plus autour de complicité intime ou d’une communion charnelle qui pourra apporter beaucoup d’érotisme.

Dans certains cas il faudra se faire encadrer pas un coach ou un e-sexologue. Des exercices pratiques de relaxation et de respirations, (entre autres) vous feront découvrir un tout autre coté de votre sexualité ou de rouvrir des portes que cous pensiez définitivement fermées Nombreuses sont les possibilités qui sont offertes aux couples en recherche d’orgasme lorsque l’âge est là.

Les complexes aux oubliettes !

Il est clair que « l’âge de raison » permet d’aller au-delà de l’enjeu de nos 20 ans. L’acte sexuel sera parfois plus sensuel où chacun nourrira son imaginaire commun avec sa/son partenaire. Les années auront soudé et décomplexé le couple.

Parlons des aides à l’épanouissement sexuel. D’abord la parole.  Parler est essentiel, de simples mots prononcés peuvent parfois libérer les corps.

Et si d’aventure la libido se fatigue parfois, pas de soucis ! Des remèdes qui font leurs preuves ont été développés par la médecine traditionnelle ou celle dite de médecine douce. Il existe par ailleurs toute une gamme d’objet érotique. Cela va de l’huile de massage, aux tenues dites ‘sexy’. Mais pas que cela, La gamme de certaines enseignes est très large.   

Que faut-il conclure ?

Qu’une activité sexuelle qui respecte votre rythme aura sans aucun doute des intérêts bénéfiques sur votre santé. On a constaté une réduction de 15% du risque de certains cancers tel que celui de la prostate. Il vous sera recommandé de prendre conseil auprès de votre médecin traitant en cas de diabète, arthrose, asthme, cancer.

Sinon, pour le reste… faites-vous du bien, y a pas mal à ça!

Tags :

Les derniers professionnels