SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife

Comment prévoir ses obsèques ?

Comment prévoir ses obsèques ?
  • Publié le 30/05/2018
  • Catégorie :
  • Tags :

C’est un sujet que peu de personnes aiment aborder et pourtant il est d’une importance capitale. Le manque de dialogue concernant la mort peut en effet entrainer bien des désaccords familiaux lors des funérailles. C’est pourquoi il est préférable de s’y préparer mentalement et légalement de votre vivant. C’est une manière de vous assurer que vos dernières volontés soient respectées. Voici comment préparer votre départ.

Souscrire à une assurance obsèques

Anticiper vos obsèques, c’est soulager vos proches d’un poids conséquent en leur évitant de se soucier du côté administratif et pécunier de votre disparition. En effet, un enterrement ou une crémation c'est un coût financier considérable qui peut rapidement s’élever à plus de 5000 euros.

Une assurance obsèques vous permet de cotiser vous-même pour votre mort et de consigner vos souhaits funéraires dans un endroit sûr. Vous serez ainsi assuré que vos dernières volontés sont scrupuleusement respectées. Dans le cas contraire c’est à votre conjoint ou à vos enfants que reviendra la tâche d’organiser et de payer les frais de vos obsèques en s’adressant à une société de pompes funèbres.

Choisir votre dernière demeure

Il existe deux grandes possibilités en ce qui concerne votre lieu de repos éternel. Vous pouvez vous faire enterrer ou encore vous faire incinérer. Les préférences varient grandement d’une personne à l’autre et il est important que vos proches connaissent la vôtre pour pouvoir en tenir compte lors de votre décès.

Confier vos dernières volontés

Si vous ne souhaitez pas souscrire à un tel contrat il vous est également possible de confier vos souhaits funéraires à une personne de confiance qui assurera le respect de ces derniers.

Afin de s’assurer que vos volontés soient connues et prises en compte, il vous est possible de les faire enregistrer gratuitement auprès de votre commune dans le registre national des personnes physiques ou encore de les déposer chez un notaire.  Vous pouvez faire cela oralement ou par écrit sur une feuille de papier.

Ces derniers souhaits porteront principalement sur le choix du rite, mode et lieux de sépulture. Néanmoins, vous restez libre de mettre par écrit des revendications plus personnelles comme le choix des textes et de la musique à lire lors de la cérémonie ou le don de votre corps à la science

Rédiger votre testament

Contrairement à vos souhaits funéraires qui ne porteront que sur l’aspect cérémonial de votre mort, votre testament, lui, comportera vos volontés concernant la transmission de vos biens. Sans ce dernier, vos biens iront directement à vos bénéficiaires légaux, c’est-à-dire votre conjoint ou vos enfants. Si vous souhaitez qu’une tierce personne hérite également, il est donc indispensable de le signaler dans votre testament.

Pour être valable, ce document doit être écrit de votre main et doit également être signé et daté. Il n’est pas obligatoire de le déposer chez un notaire pour qu’il soit accepté et pris en compte mais c’est tout de même conseillé.

N’hésitez pas à consulter le site Belgium.be pour obtenir davantage d’informations légales concernant les obsèques en Belgique.