SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife

Jeux vidéo et senior : Un mélange qui marche !

Jeux vidéo et senior : Un mélange qui marche !
  • Publié le 10/07/2018
  • Catégorie :
  • Tags :

Aujourd’hui, nous vous proposons des jeux vidéo non pas pour ados mais bien pour sénior. Et oui, nous pensons aussi à vous. Une journée de pluie ou tout simplement pas envie de sortir ? Nous avons peut-être la solution pour vous amuser et booster vos méninges.

Beaucoup d’interfaces possibles

Les jeux vidéo sont disponibles sur console, ordinateur, tablette ou téléphone. Contrairement aux jeux de société classique, ces derniers peuvent être transportés partout avec vous. Ils sont en général gratuits et si vous avez assez de mémoire sur votre machine, vous pouvez stocker de nombreux jeux et donc varier les plaisirs lors de longs trajets ou soirées entre ami(e)s.

Faculté mentale

Depuis plusieurs années, nous faisons face à une crise des jeux vidéo. Ils sont bien souvent représentés comme nocifs pour la santé ou trop violent. Il existe cependant de nombreuses versions dites bénéfiques en ce qui concerne les facultés mentales. Ils permettent d’améliorer certaines compétences telles que la rapidité de réaction, la vue et l’attention que l’on porte aux alentours.

Même si cela ne nous fait pas plaisir, il est connu que lorsque nous vieillissons, nous perdons certaines facultés mentales. Mais tout problème à sa solution. Pour maintenir ses exploits de jeunesse, le cerveau a besoin d’être stimulé. Il faut lui donner de petits défis quotidiens qui vont lui permettre de vous transporter dans une seconde jeunesse et de limiter les pertes de capacités cognitives. Ces jeux permettent aux plus âgés de rester réactifs à ce qui les entoure. Mais ce n’est pas tout, une diminution de cas de démence est également observable chez les séniors joueurs !

Pourquoi sont-ils si prometteur

Depuis quelques années, ces jeux connaissent un véritable essor. Des maisons de repos s’équipent de plus en plus de ces petits bijoux afin de divertir, calmer et stimuler les personnes âgées. Nous constatons aussi une hausse des tendances d’offre de tablettes ou smartphones de la part des petits enfants ou enfants à leurs grands-parents.

Quelques idées 

Voici quelques jeux qui égailleront vos journées !

·         Tetris

·         Pac Man

·         Neuro Racer

·         Bowling

·         Mario kart

·         Zelda

·         Etc.

Leurs bienfaits

·         Jouer permet de faire fonctionner nos neurones et d’affiner la mémoire. Ces jeux sont connus pour limiter les effets ou risque d’Alzheimer.

·         Libération d’endorphine : ces jeux peuvent avoir un effet calmant et permettent donc de limiter la prise de médicament. En jouant, vous libérez des hormones de plaisir et vous vous sentez donc directement plus apaisé et serein. 

·         Prise de décision : comme déjà dit ci-dessus, les jeux améliorent les réflexes et l’attention. Selon une étude menée sur des joueurs, leur prise de décision serait jusqu’à 25% plus rapide que celle du reste de la population.

·         Communication : dans beaucoup de cas, il y a un décalage de génération entre petits enfants et grands-parents. Les jeux multijoueurs sont souvent une bonne alternative pour resserrer les liens familiaux et passer de bons moments.

·         Certains jeux nécessitent d’être debout : ils obligent donc les personnes à bouger et pratiquer un peu de sport. Des jeux tel que « just dance », « bowling » sont très prisés sur la wii.

En résumé, ces bienfaits contribuent à une sociabilisation des personnes âgées avec leur entourage, leur permettent de ralentir la vieillesse du cerveau, les aident à être plus réactif et les rendent plus détendu. Ce dernier point peut se révéler crucial lorsque la personne a tendance à consommer des calmants avant de se coucher. Les effets addictifs de ces  médicaments sont nocifs et engagent les plus âgés dans un cercle vicieu qui peut mener à la dépression.

Des jeux à tout de même éviter

Attention, certains jeux vidéo sont tout de même à déconseiller. Il est préférable d’éviter de choisir un jeu au hasard au risque de voir les effets inverses.  En voici quelques exemples :

·         Les jeux de mise en argent ne sont pas recommandés. Ils engendrent des stress et peuvent parfois faire perdre la tête aux joueurs. Il est fréquent que certains consommateurs doivent subir des suivis psychologiques afin de retrouver leurs esprits.

·         Des jeux qui demandent de rester de longues heures devant l’écran. Les jeux vidéo sont à utiliser avec modération. Les jeux bénéfiques ne nécessitent pas de rester plus de 2-3 heures au grand maximum devant un écran. Des effets inverses peuvent être observés lors de trop longues prestations.

·         Jouer en réseau oui mais pas trop ! Il faut pouvoir garder une frontière entre la vie réelle et la vie en ligne. Certains joueurs n’arrivent parfois plus à discerner la vraie vie de la virtuelle et ne sortent presque plus de chez eux. Ce qui est, bien évidemment, à éviter.

·         Certains jeux ont également tendance à abimer les yeux à cause d’émissions trop intenses et rapide de couleur.