SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife
SeniorLife

Le diabète chez les séniors

Le diabète chez les séniors
  • Publié le 19/11/2018
  • Catégorie : Santé
  • Tags :

Le diabète est sans nul doute l’un des fléaux de notre époque. En Belgique, selon la Fédération internationale du diabète, 600 000 personnes seraient diabétiques et la moitié de ces individus ignoreraient en souffrir. Cette maladie souvent silencieuse peut néanmoins avoir des effets dévastateurs sur le long terme si elle n’est pas traitée. Mais comment reconnaitre le diabète ? Quels en sont les symptômes ?

Le diabète : c’est quoi ? 

Le diabète, aussi connu sous le nom populaire de « maladie du sucre » se manifeste lorsque le pancréas ne fabrique plus ou n’assimile plus assez d’insuline. 

Pour rappel, l’insuline permet de réguler le taux de glucose (sucre) situé dans le sang. Ce glucose est utilisé par différentes cellules du corps afin de produire de l’énergie.

Il en résulte alors une hyperglycémie chronique et une possible atteinte aux reins, coeur, artères et nerfs

Différents types de diabète

On distingue principalement deux types de diabète : le diabète de type 1, touchant une minorité de diabétiques et le diabète de type 2, responsable d’environ 85 à 90% des cas. 

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui apparait le plus souvent durant l’enfance. Dans ce cas, les cellules pancréatiques produisant l’insuline sont détruites par le système immunitaire de l’organisme. Le pancréas ne parvient alors plus à produire d’insuline pour réguler le taux de sucre dans le sang. Ce taux reste par conséquent trop élevé et accroit à long terme les risques de maladies cardiovasculaires, problèmes rénaux… 

Le diabète de type 2

Il s’agit de la forme la plus courante de diabète. Autrefois appelé « diabète d’âge mûr », il touche majoritairement une population adulte âgée entre 40 et 50 ans. 

Ce type de diabète résulte de deux phénomènes : 

  • Une modification de la sécrétion d’insuline par le pancréas : le pancréas va d’abord tenter de lutter en fabriquant davantage d’insuline mais finira par s’épuiser et n’en fabriquera plus assez.
  • Une modification des effets de l’insuline sur les tissus : les tissus semblent résister à l’action de l’insuline.

Le résultat est donc une élévation du taux de glucose dans le sang désignée hyperglycémie.

Les Symptômes

Les personnes atteintes du diabète de type 2 ne présentent généralement pas de symptômes durant de longues années. C’est pourquoi la maladie est souvent découverte par hasard, à l'occasion d’une prise de sang. Néanmoins, certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Vous avez souvent soif
  • Vous devez souvent uriner
  • Vous vous sentez souvent fatigué
  • Votre vision est floue
  • Vous ne cicatrisez pas rapidement
  • Vous souffrez souvent d’infections (vessie ou vagin)
  • Vous ressentez souvent des picotements ou un engourdissement dans vos mains et pieds

Les facteurs de risque 

Certaines personnes sont plus enclines à développer un diabète de type 2 : 

  • Les personnes en surpoids
  • Les personnes sédentaires
  • Les personnes ayant des antécédents familiaux 
  • Les femmes ayant accouché d’un bébé de plus de 4kg
  • Les fumeurs
  • Les personnes ayant une pression artérielle élevée