SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

L'incinération

L'incinération
  • Publié le : 14-01-19
  • Catégorie :

Après un décès, le corps du défunt peut être réduit en cendres, c’est ce qu’on appelle l’incinération. Pour ce faire, la dépouille est brulée dans un crématorium. Ces cendres funéraires sont ensuite dispersées ou conservées au cimetière.

L’histoire de l’incinération

En occident, la pratique de la crémation remonte à l’antiquité grecque et romaine. Il s’agissait alors de la pratique funéraire la plus répandue. Néanmoins, au moyen-âge, lorsque le christianisme a imposé l’inhumation comme seule pratique funéraire reconnue, l’incinération s’est essoufflée. Ce n’est qu’en 1963 que la crémation a pris son essor (acceptation officielle de l’église)

Pourquoi se faire incinérer ?

Il semblerait tout d’abord que l’incinération soit, a terme, plus écologique que l’inhumation. En effet, si le crématorium rejette des polluants dans l’atmosphère lors de la mise à feu, l’entretien des tombes émet quant à elle une émission plus importante sur la durée. Se faire incinérer serait donc plus respectueux envers la nature.

Comment se déroule une incinération ?

Tout d’abord, la famille est accueillie et une cérémonie d’hommage est organisée afin de faire un dernier adieu au défunt. Il s’agit là du dernier contact qu’auront les proches avec le corps de la personne.

A l’issue de cette cérémonie, la dépouille est amenée dans la salle crématoire pour y être incinérée. Durant ce temps, la famille peut se recueillir dans le lieu de son choix ou assister à la mise à feu du cercueil.

Environ 1h45 plus tard, les cendres sont placées dans une urne funéraire par les professionnels et remis à la famille. Selon le choix qui a été fait, les cendres seront alors soit dispersées, soit inhumées soit emportées par les proches du défunt.

Qu’advient-il des cendres ?

Il existe plusieurs possibilités en ce qui concerne l’avenir des cendres de la personne décédée.

Morceler symboliquement les cendres

Il s’agit ici de donner à la famille (alliés au 1er degré) le droit de disposer d’une partie des cendres. Ces dernières seront alors déposées dans un récipient fermé comme une petite urne cinéraire, un bijou conçu à cet effet, un cadre ou encore un vase souvenir.

Disperser les cendres en mer

Pour les amoureux de l’océan la dispersion des cendres en pleine mer peut-être une décision symbolique. Au cours d’une brève cérémonie sur l’eau, le préposé de la commune immergera l’urne dans la mer. Celle-ci, composée d’un matériau soluble dans l’eau, se décomposera alors, laissant voyager les cendres aux grés des courants marins. Si la famille le souhaite, des fleurs fraiches pourront également être déposées sur l’eau.

Conserver les cendres au cimetière

Dans la grande majorité des cas, les familles choisissent de laisser les cendres reposer au cimetière.

Dans ce cas, soit les cendres sont déposées dans un columbarium (loge concédée recouvert d’une plaque funéraire) soit elles sont placées en pleine terre.

Disperser les cendres au cimetière

Il est possible de disperser les cendres sur une parcelle du cimetière prévue à cet effet. Après la cérémonie, les cendres seront donc versées sur la pelouse de dispersion et s’envoleront au gré du vent.

 

 

 

 

 

 

Tags :

Derniers professionnels