SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be
SeniorLife.be

Les symptômes de la maladie de parkinson.

Les symptômes de la maladie de parkinson.
  • Publié le : 11-04-19
  • Catégorie :

La maladie de parkinson touche de plus en plus de personnes âgées chaque semaine dans le monde. Découvrez les symptômes de cette pathologie neurodégénérative.

Bref rappel de ce qu’est la maladie de parkinson.

La maladie de parkinson résulte de la mort d’un neurotransmetteur essentiel appelé dopamine. Cette molécule est indispensable à la réalisation de certains mouvements ainsi qu’à la gestion des émotions et du plaisir. Son absence cause donc des dégâts corporels importants.

Cette dégradation des cellules dopaminergiques s’effectue sur une longue période et les symptômes ne se font pas percevoir tout de suite. Il faut donc y prêter attention et savoir quoi chercher.

Les symptômes de parkinson

Lors des premiers stades de la maladie, les symptômes passent inaperçus. C’est pourquoi un diagnostic précoce est complexe à réaliser. Lorsqu’elle est détectée, la maladie est donc généralement déjà bien installée.

Afin de poser un diagnostic, le médecin doit constater la présence d’au moins deux des trois symptômes majeurs de la pathologie. A savoir : l’akinésie, la raideur musculaire et le tremblement au repos.

Akinésie

Les personnes atteintes de ce type de dégénérescence souffrent très fréquemment d’akinésie. Egalement appelé lenteur, il  s’agit d’une difficulté à effectuer des mouvements complexes ou précis réclamant une certaine coordination des membres. La marche et l’écriture en sont par exemple affectées. L’écriture devient plus petite voire illisible (micrographie) tandis que les pas deviennent de plus en plus courts.

Le ressenti de ce trouble du mouvement peut être comparé à un état de fatigue ou d’engourdissement des membres.

Raideur musculaire

Parmi les premiers signes de la maladie ont peut également citer les rigidités musculaires. Cette tension excessive des muscles cause généralement des douleurs au niveau de la colonne vertébrale mais chez certaines personnes malades des tensions plus généralisées peuvent survenir.

Tremblement au repos

Bien connu du grand public ce symptôme n’affecte pourtant que 64% des patients atteints. Il se caractérise par un tremblement lent et régulier qui cesse lorsque la personne se remet en mouvement. Ces secousses n’affectent généralement qu’un unique membre. On peut ainsi constater un doigt, une main qui tremble sans raison apparente.

Autres symptômes parkinsoniens

Si la maladie touche avant tout le système musculaire, il peut également arriver qu’elle entraine des symptômes non moteurs. Chaque patient étant différent, nous n’évoquerons ici que certains symptômes prédominants.

Un état dépressif régulier peut être révélateur de la maladie de parkinson. Cette déprime est en effet causée par un manque de dopamine, molécule régulatrice de l’humeur. Il n’est donc pas rare de voir ce symptôme apparaitre avant les symptômes moteurs caractéristiques.

Une certaine anxiété peut aussi être constatée. Souvent accentuée par des circonstances extérieures elle peut causer une crise d’angoisse.

Chez 70 à 90% des patients une perte d’odorat peut se manifester. Causée par le manque de dopamine, cette hyposmie causera des difficultés à reconnaître les odeurs.

Un écoulement involontaire de salive peut également faire son apparition chez certains patients. Cela ne résulte pas d’une salivation excessive mais bien d’un dysfonctionnement de la déglutition.

 

Tags :

Derniers professionnels